Genealica 

Agnès Bertrand

Blog

Une série continue de billets généalogiques

Dernière publication sur notre blog

05/01/2020

Retracer l’histoire de ses ancêtres (im) migrants



               Il est important de replacer l’immigration des habitants d’un pays dans son contexte historique, économique et social.


Différentes vagues d’immigration se sont succédées pour une même destination géographique sans pour autant en avoir les mêmes raisons familiales.

Elles peuvent reposer sur des obligations forcées ou choix religieux, politiques, judiciaires, militaires, pour un emploi ou tout simplement pour l’espoir d’une vie meilleure.


Il est aussi intéressant de replacer cette immigration à une époque donnée et dans une communauté d’accueil et d’entraide du nouveau pays.

Souvent les personnes de même nationalité se regroupaient dans un même quartier comme ce fut le cas des italiens napolitains au Panier pour Marseille fin XIXème -début du XXème siècle.


A ce sujet, je vous invite à lire le très bel article du journaliste Jacques Lucchesi :

http://www.toutma.fr/40341/limmigration-italienne-a-marseille/

https://francearchives.fr/fr/article/91524841

Les registres de recensement de population pour ces périodes ,consultables aux archives de Marseille, en donnent une excellente idée.

Ces sources, par exemple, peuvent aider une personne à retrouver et cibler le lieu et milieu de vie ignorés de ses ancêtres.


Retrouver des aïeux « voyageurs » est un véritable challenge personnel avec de véritables retombées identitaires fortes pour celui qui en fait la démarche.

Les difficultés rencontrées sont nombreuses et il faut avoir conscience des limites de sa recherche pour ne pas se décourager :

Archives manquantes ou détruites, documents en langue étrangère ou manuscrits illisibles, faire face aux différences culturelles ou traditionnelles…


D’autre part, connaître et cibler l’époque du déplacement de ses ancêtres amène à s’intéresser aux moyens de transport alors existant.

Sont-ils partis par voie marine, terrestre ou plus récemment par voie aérienne ?

Vivaient-ils alors près d’un port , d’une gare ferroviaire… ?

Que pouvait représenter ce long voyage inscrit dans l’histoire familiale, Comment s’est-il déroulé et terminé ?


Ainsi des sources documentaires passionnantes telle que la presse d’époque (journaux locaux) ou registres de mouvements des bateaux peuvent être de belles découvertes émouvantes et apporter quelques surprises aussi !


Les origines archivistiques françaises, bien que fragiles par leur conservation et soumises aux aléas du temps (incendies, guerres, pertes des données…) sont heureusement riches et déterminantes pour créer un lien avec ce passé et comprendre l’histoire géographique locale ou mondiale .

Les lettres de correspondance manuscrites , cartes postales, vieilles photos jaunies, documents de famille rangés dans un coin du grenier ou de la cave constituent déjà des « Archives » au sens noble . Elles ont traversé des générations , sont précieuses et uniques. On parle déjà d’archives privées.


Amener des preuves généalogiques permet outre d’étayer sa généalogie familiale mais aussi d’amener de la véracité face aux légendes familiales bien ancrées.

Un dossier de naturalisation, par exemple, est précieux et à ne pas négliger lorsqu’il existe pour un individu de son arbre généalogique.

Il représente un laisser passez citoyen permettant à l’ancêtre (im)migrant et sa (votre) famille de s’inscrire, s’intégrer dans un nouveau pays.

Quelqu’en soient les raisons, cela a façonné la vie de vos ancêtres et est arrivé jusqu’à vous aujourd’hui .

Genealica vous accompagne dans cette recherche passionnante, n’hésitez pas à nous contacter pour vous guider dans votre recherche généalogique.


0